Choisir son séjour linguistique : comment éviter les pièges ?

Accueil > Choisir son séjour linguistique : comment éviter les pièges ?

Avec l’internationalisation du métier et le développement de l’Internet, beaucoup de nouveaux « organismes » ont fait surface lors de ces dernières années. Mais attention, tous ne sont pas fiables, bien au contraire ! Avant de choisir votre organisme, il est indispensable de vérifier plusieurs choses vous permettant de vous prémunir contre tout abus ou toute arnaque.

Choisir un organisme immatriculé comme agence de voyage

Conformément au Code du Tourisme par disposition réglementaire, les organismes de séjours linguistiques sont assimilés à des agences de voyages traditionnelles, et doivent à ce titre obtenir un numéro d’immatriculation auprès de la commission d’immatriculation des opérateurs de voyages. Ce numéro d’immatriculation confirme :

  • leur aptitude professionnelle
  • leur garantie financière (100 000€ minimum, réévaluée chaque année en fonction de son volume de chiffre d’affaires)
  • la souscription à une assurance responsabilité civile professionnelle spécifique à leur activité.

Ainsi, si vous réservez auprès d’un organisme non immatriculé, vous vous exposez aux risques suivants : aucune garantie concernant ses compétences professionnelles, aucun remboursement des arrhes en cas de faillite de l’organisme et personne vers qui vous retourner en cas de litige. La Route des langues a obtenu, après examen, son numéro d’immatriculation, visible sur tous ses documents commerciaux et administratifs. La garantie financière de La Route des Langues est délivrée par l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) qui garantie les fonds déposés, protégeant ainsi les sommes versées pour une réservation ; ceci prémunit le consommateur contre une éventuelle défaillance financière. L’APST alerte d’ailleurs dans ce clip les consommateurs :

Choisir un organisme homologué UNOSEL

L’AFNOR a mis en place en 2005 une norme dédiée aux organismes de séjours linguistiques. Identifiée sous la référence NF EN 14804, cette norme constitue un document de référence pour l’ensemble des professionnels du secteur (organisateurs de séjours ou de stages linguistiques). Cette norme européenne a pour origine une norme française, créée en 1990 et dont l’organisme UNOSEL était à l’origine. Pour être certifié UNOSEL, La Route des Langues s’est elle-même engagée à respecter cette norme ; notez que la certification UNOSEL fait l’objet d’audits réguliers (tous les 3 ans) permettant de vérifier, entre autres exigences, que tous les points de la norme sont respectés.

Les bénéfices de la norme NF EN 14804 :

La norme européenne de 2005 se présente comme un véritable cahier des charges que l’organisme s’engage à respecter dans la définition et la mise en place d’un séjour linguistique. Vous concernant, c’est donc l’assurance d’un niveau de service qui vous sera rendu. En respectant cette norme l’organisme s’engage à mettre un certain nombre d’informations à la disposition du consommateur. Par exemple, en plus de l’engagement de fournir des informations claires, exhaustives et utiles, l’organisme devra également pour chaque destination préciser son prix exact et ce qu’il recouvre, ainsi qu’une indication des coût optionnels. Il devra préciser les critères ayant servi à recruter les professeurs et les responsables des groupes, les conditions de déroulement du séjour, celles d’une annulation éventuelle, etc. Cette norme  fixe aussi un cadre qualité pour les séjours proposés, tant au niveau des structures d’accueil que de l’enseignement linguistique : quel que soit l’hébergement choisi, le confort du stagiaire doit être garanti. Pour être certain que l’enseignement proposé sera adapté au niveau du stagiaire, l’organisme s’engage également à l’évaluer au préalable, à l’aide de professeurs qualifiés. Enfin, il doit être possible pour l’enfant et pour ses parents d’évaluer a posteriori la qualité des services qui auront été offerts par l’organisateur de séjour. Afin de vous prémunir contre tout manque de transparence et donc de toute déception, vus devez donc vérifier que l’organisme avec lequel vous parlez respecte AU MOINS cette norme européenne.

Choisir un organisme qui propose le juste prix

Lorsque vous achetez un séjour, vous payez à la fois pour les prestations proposées (structures d’accueil, enseignement, activités éventuelles, etc.) mais aussi pour le service que l’organisme effectue : la sélection des séjours dans le catalogue, le conseil et l’accompagnement, les réservations de l’hébergement et des cours choisis, l’organisation logistique, etc. Lorsque vous trouvez sur Internet un séjour vraiment peu cher, vérifiez bien la qualité des prestations et du service proposé par l’organisme :

Les prestations :

Par exemple, concernant le déroulement du séjour : combien y-a-t-il de francophones pendant le séjour ? Quelles sont les caractéristiques de l’hébergement ? Concernant l’enseignement : comment sont recrutés les professeurs, quelle est la taille maximale des classes, combien d’heures de cours sont dispensées par semaine… Concernant les structures d’accueil : est-ce un séjour en pension complète / demi-pension ? Le prix des activités est-il compris ? De quelles activités s’agit-il ?

Le service :

Mon organisme a-t-il reçu toutes les accréditations nécessaires pour pouvoir lui faire confiance ? A-t-il mis en place une assistance 24/24 et 7j/7 ? Me permet-il d’avoir un conseiller dédié à qui m’adresser pour toute question ? Les prix les plus bas cachent en effet bien souvent des prestations de piètre qualité et un service déplorable qui, outre la somme d’argent dépensée pour rien, laisseraient un souvenir amer à l’apprenant ! À La Route des Langue, nous avons pris des engagements qualité de premier ordre et obtenu des accréditations de référence afin d’éviter toute mauvaise surprise de ce genre.

 

Pour en savoir plus

Vous pouvez lire les articles de notre blog :

Pourquoi une norme de qualité pour les séjours linguistiques ?

Comment bien choisir son séjour linguistique ?

Comment évaluer le sérieux et la rigueur d’un organisme de séjours linguistiques ?