Recherche
Contact
Faq

La maman d'Arthur nous explique pourquoi la première expérience de son fils en séjour linguistique avec La Route des Langues lui a plu.

La maman d'Arthur nous explique pourquoi la première expérience de son fils en séjour linguistique avec La Route des Langues lui a plu.

Rencontre avec la maman d’Arthur, 13 ans, parti en séjour en Allemagne à Oberwesel en juillet 2019.



Pourquoi avoir choisi le programme de La Route des Langues à Oberwesel pour Arthur ?


Arthur était déjà parti en séjour à l’étranger, notamment en Angleterre chez des amis. C’était, en revanche, la première fois qu’il partait en séjour linguistique avec votre organisme.


Nous avions, dès le départ, le projet de faire partir Arthur à Oberwesel, un programme qui semblait lui correspondre. L’allemand étant sa LV2 au collège, nous souhaitions qu’il puisse se familiariser avec cette langue dans un cadre ludique avec des jeunes de son âge et dans une petite ville où il se sentirait en confiance. Nous souhaitions aussi qu’Arthur puisse partir avec l’un de ses camarades de classe d’allemand. Cette formule nous paraissait donc être un bon compromis pour un premier séjour linguistique.


Nous avons eu l’opportunité de rencontrer La Route des Langues au forum linguistique du collège de notre fils. Un conseiller a su répondre à nos besoins et nous a recontactés rapidement suite à nos échanges. Nous avons eu une très bonne expérience avec votre organisme qui propose un suivi de qualité avant et pendant le séjour.



Arthur séjour en allemagne


Quel bilan faites-vous de l’expérience ?


 Le bilan est très positif.


Cette formule qui allie cours et activités convenait très bien à Arthur. Les cours étaient plutôt ludiques et basés sur la pratique orale de la langue. L’année scolaire venant de commencer, il est difficile de savoir comment ses progrès vont se concrétiser mais il semble être un peu plus à l’aise pour parler allemand. Les activités ont beaucoup plu à Arthur. Il est notamment allé à la piscine et a fait quelques visites culturelles.


La dimension internationale du séjour, avec des jeunes qui venaient de pays différents, a été une véritable ouverture culturelle. Arthur reçoit même régulièrement des nouvelles d’amis italiens ou ukrainiens rencontrés sur place. Il aimerait beaucoup repartir en Allemagne à Bad Schussenried l’année prochaine avec La Route des Langues.