Recherche
Contact
FAQ

Année scolaire à l’étranger : quel est le meilleur moment pour partir ?

3 Minutes de lecture
#Partir
Année scolaire à l’étranger : quel est le meilleur moment pour partir ?

Effectuer une partie de leur scolarité à l’étranger est une grande opportunité pour les élèves qui souhaitent devenir bilingues. Il s’agit d’un excellent moyen d’acquérir de solides compétences linguistiques et d’élargir leur vision du monde. L’écoute et la pratique 24h/24 d’une langue étrangère dans le pays d’accueil favorisent grandement son apprentissage. Les ados auront également la chance d’être immergés dans une autre culture et de découvrir un autre système éducatif. Par ailleurs, réaliser une année scolaire à l’étranger, c’est investir sur son futur. Cependant, le projet de vivre une année scolaire complète à l’étranger ne s’improvise pas. Pour vous aider dans vos préparatifs, voici quelques conseils pour déterminer le meilleur moment pour partir durant sa scolarité.

Partir effectuer une année scolaire à l'étranger après son année de quatrième

Le programme « année scolaire à l’étranger » s’adresse généralement aux lycéens âgés de 14 à 18 ans. Il est donc possible pour les ados de partir à l’étranger juste après la quatrième.

En quatrième, lélève a déjà développé des capacités d'adaptation et de communication. Patir entre l'année de quatrième et l'année de troisième pour un an dans une école à l'étranger, c'est se donner l'opportunité de faire une pause dans son cursus au collège pour améliorer son niveau linguistique et accélérer sa maturité. En outre, les progrès linguistiques pourront s'avérer utiles pour acquérir un très bon niveau en 3ème et terminer le collège avec une belle note en anglais, en espagnol ou en allemand !

Effectuer une année scolaire à l’étranger après la troisième

Effectuer une année scolaire à l'étranger après la classe de troisième est une excellente transition vers le lycée.

Pourquoi après la troisième ?

C’est l’époque de la vie où l’adaptation à de nouvelles normes et à un autre système scolaire s’avère assez facile. Après la 3ème, certains ados sont prêts à refermer la porte de l’enfance et rêvent de changements, d’aventures

Suite à la réforme du lycée en 2018, les futurs lycéens doivent choisir leurs spécialités en fin de seconde. Pourtant, à la fin de la classe de troisième, les élèves ne savent pas forcément ce qu’ils veulent faire plus tard. Ils n’ont pas encore une idée précise des matières qui leur plaisent le plus ou vers quel métier s’orienter. Dans ce cas, effectuer une année scolaire à l’étranger permet de se laisser le temps de réflexion. De quoi rendre la transition collège-lycée plus douce.

Pendant quelques mois, voire un an, les élèves seront amenés à suivre de nouveaux enseignements. Ils pourront ainsi affiner leurs domaines d’intérêts afin de garantir une entrée en seconde plus sereine.

Bon à savoir

Contrairement aux programmes d’échanges, la valeur académique d’une année scolaire à l’étranger est nulle. Même si la classe qu’un élève fréquente dans son pays d’accueil est l’équivalent d’une seconde, il ne pourra pas prétendre à une entrée en première à son retour. En effet, il n’existe pas d’équivalence accordée après un séjour scolaire à l’étranger. Il devra donc reprendre son cursus là où il l’a interrompu. Néanmoins, certains établissements scolaires autorisent le passage des élèves en classe supérieure à leur retour. C’est le chef d’établissement qui en décide, suivant le type de cursus suivi par l’élève à l’étranger et son niveau. Il faut donc lui en parler avant de partir. Avoir son accord est primordial, qu’il s’agisse de partir sur une courte durée ou pendant une année entière.

Dans tous les cas, il ne s’agit pas d’une année perdue. C’est une aventure très enrichissante tant sur le plan personnel que dans le domaine linguistique.

Réaliser une année scolaire à l’étranger après la seconde

Après l’année de seconde peut également être la période recommandée pour effectuer une année scolaire à l’étranger et vivre cette expérience exceptionnelle.

Pourquoi après la seconde ?

L’année à l’étranger est notamment utile pour les élèves qui désirent suivre une scolarité classique d’un pays étranger. Ils seront hébergés par une famille dans le cadre d’un séjour éducatif et surtout linguistique. Cette expérience propose une immersion totale. Les adolescents bénéficient d’un enseignement dans une langue étrangère. Ils sont obligés de communiquer avec des camarades natifs. De quoi garantir des progrès linguistiques significatifs. Revenir de l’étranger en étant bilingue, c’est s’assurer des points supplémentaires pour améliorer la moyenne finale au baccalauréat.

En revanche, il n’est pas recommandé de partir à l’étranger entre l’année de première et celle de terminale. Les notes en contrôle continu de première et de terminale seront désormais prises en compte dans la moyenne du bac. C’est l’une des grandes nouveautés de la réforme du lycée et du baccalauréat. Il est donc préférable de ne pas interrompre la dynamique acquise en première.

Et la suite ?

Scolairement, les participants restent en statu quo durant leur année scolaire à l’étranger. Pour cause, il n’existe pas d’équivalence au niveau lycée ou collège. La période passée dans un autre pays ne sera pas alors prise en compte lors de leur retour.

Néanmoins, les atouts personnels sont innombrables. Confrontés à une autre culture et aux nouvelles habitudes de vie, les jeunes vont devoir s’adapter. Ils seront amenés à sortir de leurs zones de confort et à s’ouvrir aux autres. Par conséquent, ils gagneront en autonomie, en maturité et en confiance. Après avoir pris leurs marques dans cet environnement à part, ils découvriront le monde sous un angle nouveau.

Bref, le meilleur moment pour effectuer une année scolaire à l’étranger est soit après la quatrième, soit après la troisième, soit après la seconde. Il est possible pour les ados de partir étudier dans des collèges et lycées étrangers de la plupart des pays. Toutefois, les destinations les plus prisées sont les États-Unis, l’Irlande, le Canada et le Royaume-Uni. Ce projet nécessite une bonne préparation du jeune. Il faut surtout veiller à ce qu’il soit volontaire et bien motivé afin que son séjour se déroue le mieux possible.

A lire également dans #Partir

Quelles sont les différences entre le visa J1 et le visa F1 ?

Pour partir aux USA lorsqu'on est jeune on peut opter pour le visa J1 ou pour le visa F1. Comment les différencier et lequel choisir selon sa situation...

Où partir pour apprendre l’anglais ? Nos meilleures destinations

Vous souhaitez quitter la France pour progresser efficacement dans une langue étrangère ? Découvrez 4 destinations où partir pour apprendre l'anglais...

Gap year

Découvrez toutes les réponses aux questions que vous vous posez concernant la célèbre Gap Year ou Année de Césure en Français.