Les jeunes de plus en plus tentés par l’expatriation

04/06/2015 – 1/4 des futurs diplômés des grandes écoles souhaite postuler exclusivement à l’étranger

Le Figaro Étudiant, article publié le 01/06/2015

Le cabinet de conseil Galileo, dans sa dernière publication de l’Observatoire des Grandes Écoles, indique qu’un quart des futurs diplômés des grandes écoles françaises souhaite postuler exclusivement à l’étranger pour leur premier emploi.

Une tendance qui s’accélère. L’année dernière, ils étaient seulement 17% dans ce cas et en 2010, 12%. Cette volonté d’expatriation est donc ferme, même si les ¾ d’entre eux envisagent un retour en France dans un délai de 5 ans hors de nos frontières. Les destinations les plus enviées : les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

Les entreprises françaises implantées à l’étranger ne sont plus celles qui font rêver nos jeunes. En effet, ceux-ci rêvent d’intégrer des jeunes groupes comme Facebook, Uber, ou Air’ bnb. Les raisons qui poussent ces choix, toujours d’après le cabinet Galileo, seraient d’une part de profiter d’une expérience au sein de ces jeunes pousses américaines à succès mondial, et d’autre part d’atteindre des capacités transversales et polyvalentes plutôt que de s’enfermer dans un métier d’expertise. Ces entreprises offrent en effet des perspectives ouvertes à divers horizons.