Le surf en Australie

Accueil > Le surf en Australie

L’Australie, la nation du surf

Alors que la pratique du surf trouverait ses origines à Hawaï, ce sport est devenu un must en Australie, où, avec l’Australian Rules (le football australien), il est devenu LE sport national. Dans ce vaste pays qui regorge de plages plus paradisiaques les unes que les autres, les sports nautiques ont forcément la part belle. L’Australie compte donc parmi les grandes nations du surf, avec Hawaï et la Californie. C’est certainement pourquoi les plus grandes marques de surf sont australiennes (Rip Curl ou Billabong par exemple), tous comme les plus grands champions :
– Nat Young, légende incontournable de l’histoire du surf, quatre fois champion du monde de longboard dans les années 1980
– Son fils (Beau Young) également champion du monde de longboard en 2000 et 2003
– Layne Beachley, 6 fois championne du monde et véritable star du surf.

Patience et persévérance

Si cela peut paraître facile, le surf est un sport qui pourra vous paraître un peu frustrant au départ ! Patience et persévérance sont de mises pour acquérir les bases et les premières sensations ! Une fois ce stade dépassé, vous pourrez choisir vos vagues, peaufiner votre technique et sélectionner votre matériel : shortboard, longboard, mini-Malibu, fish, gun ou evolutive, la planche de surf est passée d’une simple planche de bois à un véritable concentré de technique. Quel que soit votre niveau, vous trouverez forcément celle qui vous convient ! N’hésitez pas à demander conseil aux locaux et aux vendeurs des surf-shops.

Enfin, sélectionnez votre « spot » au gré de vos envies (et de votre niveau !) : Nullarbor pour les irréductibles, Noosa, Marrawah ou Margaret River pour tous, Bondi Beach pour sa proximité de Sydney, les mythiques Manly, Dee Why ou Collaroy où vous croiserez peut-être des grands noms du surf… pour n’en citer que quelques uns !

Mythe ou danger ?

Enfin, l’inévitable question : faut-il craindre les requins ? Si les attaques de requin existent en Australie, elles sont extrêmement rares, et elles ont lieu plutôt dans les états de Western Australie et South Australia. Pour minimiser vos chances de croiser les dents de la mer, évitez de surfer au lever et au coucher du soleil (les moments de la journée où les requins sont à l’affût de nourriture) et ne vous mettez pas à l’eau avec une plaie non cicatrisée dont le sang pourrait attirer les vilains prédateurs !
Et à propos de bêtes marines, essayez de ne pas croiser de « blue bottle » (appelée physalie en français), une jolie méduse… dont les piqûres peuvent être assez douloureuses !