La gastronomie italienne

Accueil > La gastronomie italienne

La cuisine italienne connaît un grand succès à travers le monde. Cependant, rien ne vaut d’y goûter sur place !

La composition d’un repas traditionnel

Les Antipasti

(hors d’œuvre) sont souvent à base de poisson ou de fruits de mer, comme les poulpes marinés, les gambas, les calamars « alla romana », les scampi fritti, les fiori di zucca fritti (beignets de fleurs de courgettes fourrés à la mozzarella) mais parfois aussi à base de légumes, de pain (bruschettas, crostini), de fromage ou de charcuterie.

Les Primi Piatti

(premiers plats) : composés en général des pâtes (pasta) dont les variétés ainsi que les recettes de sauces sont tellement nombreuses que l’on pourrait en manger tous les jours sans jamais manger deux fois la même chose ! On peut également déguster de délicieux primi piatti à base de gnocchis, de risotto, d’une soupe (minestre), ou de polenta…

Les Secondi Piatti

(seconds plats) : en général à base de viande (le poisson est très cher en Italie). La viande la plus répandue est la viande de veau (vitello) que l’on peut trouver dans de nombreuses recettes variées, par exemple en involtini (paupiette), ou en scaloppina (escalope). On trouve aussi, notamment dans le sud de l’Italie, beaucoup de porc ou d’agneau… et même du cheval dans les Pouilles.

Les Dolci

(desserts) : assez rarement consommés en fin de repas ils sont le plus souvent préparés à la maison ou consommés dans l’après-midi : la torta della nonna (gâteau maison) et le tiramisu sont les stars des desserts italiens… Sans oublier les gelati (les glaces) que l’on peut trouver un peu partout et qui sont une véritable institution !

Quelques spécialités

La Pizza : Née à Naples, la pizza constituait historiquement la nourriture de base des dockers. On en trouve aujourd’hui dans toute l’Italie. Les pizzas sont généralement réservées pour le dîner, aussi la plupart des restaurants n’allument leur « forno a legna » (four à feu de bois) que le soir.

Les Pasta : Fraîches au nord, sèches au sud, c’est une question de région ! Vous aurez l’embarras du choix entre :
– les pâtes courtes : les macaronis (maccheroni), les fusilli, les farfalle, les penne, les tortiglioni, les giganti…
– les pâtes longues : larges et plates (fettucine, tagliatelles), encore plus larges (papardelle, lasagnes), longues et fines (linguine, fettucelle, spaghettis), ultra-fines (vermicelli, capelletti, capellini, …), mais aussi les bucatini, les ziti (entre le spaghetti et le macaroni), et la liste n’est pas exhaustive !

Buono appetito !