Best Global Universities : Palmarès mondial des universités

03/11/2014 – Best Global Universities : 22 établissements français distingués

VousNousIls, Fériel Boudjelal – article publié le 30/10/2014

 

Le palmarès mondial des universités

 

Le pre­mier pal­ma­rès mon­dial des uni­ver­si­tés réa­lisé par le maga­zine amé­ri­cain US News and World report a été publié le 28 octobre 2014. Deux uni­ver­si­tés fran­çaises atteignent le top 100.

Le maga­zine amé­ri­cain ‘US News and World report’ a publié son pre­mier pal­ma­rès inter­na­tio­nal des uni­ver­si­tés, le Best Global Universities, fin octobre 2014. L’objectif est d’informer les étudiants en leur per­met­tant de mieux connaître le monde de l’enseignement supé­rieur et de com­pa­rer les ins­ti­tu­tions qui pour­raient les intéresser.Le maga­zine US News, qui s’est appuyé sur Thomson Reuters InCites pour réa­li­ser ce clas­se­ment mon­dial, pro­pose dif­fé­rentes échelles : inter­na­tio­nale, régio­nale, par pays et par sec­teur dis­ci­pli­naire. Il s’établit sur 10 cri­tères, dont 8 portent sur la recherche et 2 sur le doctorat. 

L’UPMC et Paris-Sud dans le top 100

Le « Best Global Universities » com­prend ainsi 500 établis­se­ments issus de 49 pays. Harvard, MIT, Berkeley, Stanford et Oxford occupent les 5 pre­miers rangs mon­diaux. Côté fran­çais, 22 établis­se­ments sont dis­tin­gués dans ce clas­se­ment. L’UPMC (uni­ver­sité Pierre-et-Marie-Curie) occupe la 46e place, devant Paris-Sud (69e), Joseph-Fourier — Grenoble 1 et Paris 7 — Diderot étant ex œquo au 116e rang.

En Europe, le top 10 est consti­tué de l’université d’Oxford (Royaume-Uni), uni­ver­sité de Cambridge (Royaume-Uni), Imperial College London (Royaume-Uni), University College London (Royaume-Uni), Institut tech­no­lo­gique fédé­ral de Zurich (Suisse), Université d’Edimbourg (Royaume-Uni), UPMC (France), Université de Munich (Allemagne), University of Manchester (Royaume-Uni) et KU Leuven (Belgique).

Enfin pour effec­tuer ce clas­se­ment, le maga­zine amé­ri­cain s’est basé sur 10 cri­tères : la répu­ta­tion de la recherche mon­diale, la répu­ta­tion de la recherche régio­nale, les publi­ca­tions, l’impact de cita­tion nor­ma­lisé, le nombre de cita­tions, le nombre de publi­ca­tions les plus citées, le pour­cen­tage de publi­ca­tions les plus citées, la col­la­bo­ra­tion inter­na­tio­nale, le nombre de titu­laires d’un doc­to­rat décerné et enfin le nombre de doc­to­rats décer­nés par membre du per­son­nel académique.